samedi 25 février 2017

Free&Legal TV #2


Le samedi il n'y a jamais rien à la TV, viens faire un tour sur Free&Legal pour t'abreuver d'images musicales!
 
Nouvelle sélection avec une double dose de Rip, un peu de politique, de la danse sur du breakbeat, une animation magique et toujours beaucoup de musique!



LE RiP:
On commence la série commémoration avec William Oneyabor, marabouteur de synthés et dynamiteur de dancefloors nigérians dans les années 70-80 puis redécouvert, comme beaucoup, par les diggueurs-explorateurs (plus ou moins scrupuleux mais c'est un autre débat) dans les années 2000, en l'occurrence il s'agit ici du label Luaka Bop de David Byrne et c'était en... 2013! Sa vie est digne d'un roman, lâché des "Atomic Bomb" à tout-va,  mais a pourtant passé 30 ans dans l'ombre! C'est le destin incroyable de ce "Fantastic Man" que raconte ce documentaire produit par Noisey.
LE RiP (BiS):
Lui aussi est finalement inconnu malgré son surnom d'homme le plus samplé du monde! Dans l'ombre perpétuelle du parrain de la soul, Clyde Stubblefield (1943-2017) a gravé avec sa batterie 20 secondes dans l'éternité de l'histoire de la musique avec son solo sur "Funky Drummer" en 1970 (en fait il est de tous les classiques de James Brown)... sans jamais toucher le moindre centime! C'est sur ce thème que revient cet extrait de l'excellent Copyright Criminals qui s'attaque à une industrie qui joue parfois un peu à l'hôpital qui se moque de la charité... On signalera néanmoins le geste de Prince qui l'aida à financer ses soins de santé dans les années 2000's. Grand Prince! Enfin on vous signalera que Clyde a aussi eu une carrière solo (merci Damn Right pour l'info) et qu'elle mérite votre oreille, "Okay"?
LA DANSE:
En ce moment à Nantes c'est le HIP OPsession (16 février au 4 mars) avec notamment ses battles de renommées internationales qui se rappellent aux bons souvenirs des origines du mouvement... Breakdance! Pas ingrats, on vous a sélectionné la finale en couple mixte aka "Bonnie & Clyde" entre la Russie et la Finlande.
LE LIVE:
Non rien c'est juste pour emmerder la jeunesse du Front National! Un bon live de Lolo Garnier, héraut de la République (électronique)! Pour ceux qui seraient passé à côté de cette sombre histoire, on en parle sur Libé et The Drone.
LA SURPRISE:
Pour finir une gourmande petite animation proposée par le site Dust dont les deux mamelles sont la vidéo et la science-fiction et qui se propose dans cette mini-série d'explorer les origines de l'Afrofuturisme. Défini comme un moyen d'échapper à la ségrégation sociale et comme le chaudron de l'innovation de la culture black, l'afrofuturisme est un bouillon de culture technologique dans lequel l'imaginaire mystique est roi. Quoi de plus normal donc de commencer par l'immense Sun Ra, chantre de l'exploration intergalactique et souverain des délires en fusion de la mythologie futuriste noire. A suivre, les portraits consacrés à Nichelle Nichols aka Uhura (Star Trek), George Clinton, Jimi Hendrix et Missy Elliot... have a good black trip! 

Bon visionnage et à la semaine prochaine!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire