jeudi 26 mai 2016

Stalking Chloe - Don't Sway


Ce n'est pas la première fois que l'on croise la route des deux compères qui forment le projet Stalking Chloe. A ma gauche Joachim de Lux, dont on était tombé sous le charme de la "Mosaïque" en 2012, sur le bien nommé label Neuro Plastic, avec des titres qui faisaient penser au Shadow période faste voire à Clutchy Hopkins en forme et qui a depuis continué à distiller sur Soundcloud et Bandcamp ses compositions électroniques tendance hiphopisantes, parfois plus sombres et froides mais toujours pleines de poésie mélodique ; écoutez donc "Le Dormeur Du Val" pour voir... De l'autre côté du lit, Antoine Algar, découvert à peu de choses près à la même époque mais dont on a bizarrement peu parlé en ces pages! D'autant plus dommageable que son EP  "Pourquoi Pas", sorti  il en 2013, mériterait une bien meilleure exposition...on va demander à Alex de ressortir sa plume tiens! Plus rockailleux que son acolyte, Antoine Algar aime lui aussi l'électro cinématique qui fait créer à notre cerveau parfois saturé les images d'un film qu'on aime revoir parce qu'il se transforme à chaque écoute. Amateurs de trip dans des univers à la fois sombres et classes, puis magnifiés par des éclairs de magie blanche chirurgicalement placés pour enivrer vos sens, on vous conseille de vous plonger dans la discographie des deux bonhommes (en particulier de leurs featurings, parfois sous le nom d'Algar de Lux, toujours exquis ou explosifs et souvent les deux en même temps) elle est indéniablement faite pour vous!



Les titres en communs de Joachim Antoine ou Algar de Lux, si profonds et réussis, trahissent une complicité quasi-fusionnelle, deux faces d'un seul et même artiste! Et c'est normal! Les deux musiciens sont en réalité très proches depuis leur plus tendre enfance et avaient déjà monté des projets communs dans les cours d'écoles de Lille alors que leurs voix n'avaient pas encore mué et que dans les booms on dansait sur les compils Hit Machine (enfin j'imagine). Au lycée, c'est plus sérieux avec un vrai groupe et quelques concerts dans les bons bars des coins, avant une séparation à l'amiable, chacun ayant besoin de bouffer la vie et d'apprendre loin de sa moitié. Joachim obtient une licence de composition musicale à Londres avant de visiter l'Asie, Antoine fait ses études de commerce à Toulouse puis rejoint Londres après une escale parisienne. C'est là que les deux amis ce sont retrouvés en 2016. L'Angleterre est donc la terre natale de leur petite dernière, Stalking Chloe, dont les aventures ont commencé il y a quelques semaines avec le premier épisode de la première saison: Recollection, acte de présentation un poil naïf du projet même si la composition fait très vite penser qu'on n'a pas à faire à une téléfilm à l'eau-de-rose.

 
Ces expériences adolescentes communes transpirent dans cette nouvelle collaboration qui fait cependant preuve d'une grande maturité, tant dans la complexité des compositions, pas forcément faciles à adopter à la première écoute, que par les thèmes abordés dans les vidéos. Si l'on plonge dans les entrailles des souvenirs d'enfance de la petite Chloé, ceux-ci sont loin d'être apaisés ou frivoles. Chloé est certes emprunte d'une grande naïveté comme tous les gosses de son âge, elle a 5 ans et demi, mais elle est aussi particulièrement tourmentée, comme tous les individus de ce siècle XXI. La musique complexe et envoutante de JDL et AA, comme les vidéos toutes en superposition de super 8 super psychédéliques, quelque part entre le film souvenirs de vacances enfantines parfumé à la naphtaline et le documentaire iconoclaste caméra épaule tendance réaliste, renforcent ces sentiments de quiétude et d'angoisse, pourtant peu habitués à cohabiter. Avec Don't Sway, morceau un poil plus rock et moins contemplatif, la destinée de Chloe semble pour le moins s'assombrir. Les images sont plus graves, les flashs plus violents, les formes plus liquides et plus troubles, comme un miroir des perturbations endocriniennes de l'adolescence. En s'enfonçant dans cet univers plus complexe et inquiétant, on comprend un peu mieux le champ lexical (stalking = traque ; sway = chanceler) et auditif de l'angoisse qui habitent le morceau!




A la fois enthousiaste et inquiet, comme après un épisode d'une bonne série polar genre HBO, on attend avec impatience la suite des aventures de Chloe...en espérant qu'il ne soit pas déjà trop tard!

Madlib Invaded N0.1 (Tributlations)


Seul l'avenir nous dira si Otis Jackson Jr est un génie ou un imposteur, en attendant on peut dire que Madlid fait figure aujourd'hui d’icône du beatmaking et ce n'est pas le bon démarrage des mixes qu'on lui consacre ci-dessous qui nous fera dire le contraire. Le saltimbanque, formé d'un alliage de cire noire, de notes bleues (papa et tonton ont un beau palmarès discographique) et de THC bien verte, originaire d'Oxnard, bled de 200 000 pèlerins au Nord de Los Angeles, a fait bien du chemin depuis ses débuts de producteurs, dans son home-studio sobrement intitulé "Crate Diggas Palace", pour le groupe Alkaholiks en 1993. Aujourd'hui il produit des titres pour Kanye West, la star en carton-pâte, ou pour Nas, qui fait toujours un carton avec sa patte! Sans vous retracer l'itinéraire complet ni décrire la discographie pléthorique de celui qui se nomme Beat Konducta ou Loop Digga, on vous signalera simplement que pour nous, Madlib a été, avec Dj Shadow, Rjd2, EL-P, Kid Koala, Mr Scruff et bien d'autres, un de ceux qui au début des années 2000 (16 ans déjà!) nous a plongé dans cette addictive passion qu'est la recherche de la perle musicale, qui, on l'apprenait alors pour notre part, pouvait se cacher dans n'importe quelle galette (checkez son nom sur Whosampled pour voir...). Cette passion du diggin' et la recherche perpétuelle du sample-qui-tue est sans doute ce qui caractérise le plus Madlib ("I’m constantly doing music. I’m doing just as much music as I’ve ever done. Whether I take a day off or take a week off or a month, I’m still thinking music." raconte-t-il dans la belle interview donnée à Wax Poetics en 2013) et ce qui le dessert aussi parfois quand il accumule les beats sans véritable réflexion comme dans la rare mais chère collection des Medecine Show, souvent trop inégale. Et pourtant... Madlib, dans le costume de Quasimoto, personnage aux traits attachants, un peu comme si Alf faisait une apparition dans les Simpson, mais aux activités souvent étranges et borderlines, a sans doute produit un (voire deux) des albums hip hop les plus originaux et marquants de tous les temps avec The Unseen. On a d'ailleurs réservé une place importante à la petite boule de poil jaune au flow ethéré dans notre mix. Et que dire de la capacité de Madlib à fusionner avec les plus grands comme JDilla ou MF Doom (Jaylib et Madvillain pour ceux qui suivent) avec lesquels, sous le signe du prestigieux label Stones Thow, il a aussi marqué l'histoire de la musique (voire sa légende tant la suite des aventures de Madvillain semble se transformer en Arlésienne, en roller et bikini, Californie oblige). Dclaime aka Dudley Perkins, Guilty Simpson, Homeboy Sandman et Freddie Gibbs peuvent eux aussi lui dire merci... Son influence est telle que l'on retrouve sa trace chez de nombreux artistes qui sont prêts à flirter avec la légalité pour collaborer avec ce génie du beat et dont on s'est fait un plaisir de compiler les meilleures collaborations virtuelles! Quand la Madlib Invazion se fait envahir à son tour...

Pour les fans et les anglophones on ne saurait trop vous recommander cette interview toute fraîche réalisée dans le cadre de la Red Bull Music Academy de New York:


Le podcast du Petit Bazar d'Alex:

Version téléchargeable: https://hearthis.at/tk9qzvc7/20160522-le-petit-bazar-electro-madlib-invaded-by-fl/

Dimanche dernier, Alex ouvrait les hostilités avec une heure de sueur et de beats réalisée à partir la cinquantaine de titres estampillés F&L qu'on lui avait envoyé et quelques titres sélectionnés par lui-même pour une ode bien chargée à Monsieur Madlib!

Le mix F&L:

Version téléchargeable: https://hearthis.at/tk9qzvc7/madlib-invaded-n01-tributlations/

La playlist F&L:
#001. Beat Gates - No Seeds (Intro)
#002. Impulss - Look Over Here [Madlib Jack]
#003. SETI X - Keep Thuggin! [Madlib Reprise]*
#004. ADAd - Sunday Morn
#005. Lootpack x Gerry Read - 7 Level 0*
#006. Dj Ragz - Madlib Invasion feat. Medaphoar*
#007. Blak Philly & Madlib - Session with the Underpaid Shrink
#008. Diky The Kid (Bim Bam Prod) - Message (Rap Game) L'Invazion
#009. -Louis. - The Payback (Gotta) Madlib - Freestyle
#010. Young Black Preachers - Smoke Circle [Prod. Madlib]
#011. MoRuf - RealEyes [Prod. Madlib]
#012. Bishop Nehru - YET [Prod. Madlib]
#013. Shaman - Roman Noir [Madlib]
#014. Lateef Dameer - Otis Jackson Jr.
#015. Stalley x Madlib are MadStalley - Slim's Return
#016. Peanut Butter Wolf - Definition of Ill feat. Planet Asia & Madlib (Je$u$ RMX)
#017. ??? - I Said Move
#018. Diz Castillo - Duckys [prod. Sound Directions]
#019. DayO and Jewelz - Pyramids
#020. Fool Blast - Bum And Bummer
#021. KM - Instinct [prod. Madlib]
#022. Wiki - WikiFlag [Prod. Madlib]
#023. Watch Gang - Jackie Legs Jazz Cats [Prod. Madlib]
#024. Khamaal - Weed... & Ted Talks [Prod. Madlib]
#025. L.Boy Jr. & His GarageTapeBand - Extract Tape feat. Quasimoto
#026. Madlib - Greenery feat. Super Natural & Edan [Beatski Rehash]
#027. Doc Heller - Broad Factor [Quasimoto]
#028. Quelle Chris - Q-Simoto
#029. Quasimoto - Broad Factor [Dexter Remix]
#030. ShunGu - Good Affair feat. Quasimoto
#031. Quasimoto - Broad Factor [Lue Goods Remix]*
#032. BadahBoom aka Plain & Sample - Badah vs Lord Quas
#033. Quasimoto - Broadfactor [Unknow Remix]*
#034. Quasimoto - Rappcats [Jose Bee, Prince Po & Rakim Mix]*
#035. Quasimoto & Skillz - The Nod Factor [Back To Back Version]
#036. Chester Watson - Ogre [Prod. Madlib]
#037. Darko The Super - Strawberry Milkshake [Prod. Madlib]
#038. Planet Asia & Madlib - Masonic Vocals*
#039. Joey Bada$$ - Catharsis [Prod. Madlib]
#040. Freddie Gibbs & Madlib - Terrorist [Cdubbz4Prez Remix]
#041. Projeck & Jeremiah Jae are Protejae - Cool Day

*a pu! (désolé)


mardi 17 mai 2016

Prince Rogers Nelson, Prince de la pluie violette (Tributlations)


#Tributlations

Pour cette première émission à 6 mains, Monsieur F. du Petit Bazar Electro tire sa révérence au Prince.

Prince: voici un prénom de naissance (oui oui le vrai et non un pseudo!) qui ne pouvait au mieux correspondre à ce petit homme d'1m58 au talent surdimensionné qui a rejoint les cieux ce 21 avril 2016. Car cet artiste unique du XXème méritait son titre... musical.
Pourquoi?... car Prince était funk, jazz, hip-hop, rock, r'n'b, electro, multi-instrumentaliste de génie, auteur-compositeur-interprète et producteur. Tel un lutin dévoué à sa tache qu'était la musique, il était un boulimique de travail rigoureux dont le but était d'être au sommet de son art! On entendait souvent dire qu'il ne faisait plus rien depuis des années alors qu'il était à une moyenne d'un album...minimum...par an!!! Malgré quelques ratés, il avait le mérite de tout tenter sans limite et avec une liberté devenue assez rare... dans un monde musical actuel aseptisé. Ses prestations live "orgasmiques" le résumaient bien. Il représentait à lui seul tous les courants musicaux modernes!
Le nom des différents groupes qui l'ont accompagné (Revolution, New Power Generation...) résume assez bien l'impact du "Love Symbol" dans l'histoire de la musique.
Flamboyant, provocateur, dérangeant, manipulateur, complexe, génie... les mots ne suffisent pas à résumer cet Artiste majeur unique qui a traversé quatre décennies dévoué à son seul art: la MUSIQUE!!! Également à la pointe de sa propre communication et de la diffusion de sa musique, il restera aussi précurseur dans ces domaines.
Prince Roger Nelson restera à jamais un des plus grands acteurs de la révolution musicale!...et pas que....
Le Prince de la pluie violette est mort ....vive le Roi !....de la Musique.
Mr F.

Le podcast du Petit Bazar:

version téléchargeable: https://hearthis.at/tk9qzvc7/le-petit-bazar-electro-once-upon-a-prince-080516/

Le mix F&L:

version téléchargeable: https://hearthis.at/tk9qzvc7/prince-rogers-nelson-est-le-prince-de-la-pluie-violette-tributlations/

La playlist F&L:
001. 72 Soul x Mista Moon - Lady Cab Driver [Prince Cover]
002. Prince - 17 Days [OOFT! Edit]
003. Yacht - Annie Christian [Prince Cover]
004. Faulk - Bisou [Prince Cover]
005. Prince - Sticky Like Glue [D-Pulse Edit]*
006. Prince - Get Off [DJ Red Barrons WTW Re-Edit]*
007. Prince - Billy Jack B!tch [CMAN Edit]
008. Prince - Cream [Mancini Edit]*
009. Prince - 1999 [Alkalino Rework]*
010. Prince - I Wanna Be Lover [Dj Moar Re-Edit]
011. LANDR - Prince Joint*
012. Hooskie x Foshay - Life's A Bitch When Prince Dies feat Nas & AZ
013. Prince - Musicology [Bruno Borlone & Boogie Mike Remix]
014. Prince - Sign Of Times [Julian Sanza Edit]
015. Prince vs Gorillaz - Stop Time While I Go Styl'o On Her Face [Dj Zebra Mash Up]
016. Prince & The New Power Generation - Come On [7 Samurai Rmx]
017. Belgium Means Nothing - Prince Tributes
018. Choir! Choir! Choir! - When You Are Mine [Prince Cover]
019. Seven Davis Jr. - Controversy [Prince Cover]

*trop tard, les avocats du Prince sont passés par là!

lundi 2 mai 2016

#Onceamonth n°1604


On va vous faire une fleur et faire beaucoup plus court que le dernier article, même si on insiste à vous conseiller de le lire avec un nouveau titre dédié à James Brown réalisé par le talentueux Romare. Des fleurs on ira aussi en cracher sur les tombes des disparus du mois qui complètent la terrible hécatombe de 2016: dans le désordre Prince, Gato Barbieri, Billy Paul, Papa Wemba et Leon Haywood! Ils sont tous les cinq, arrangés à la sauce Editcoverremix, au casting de ce #onceamonth qui se présente tel un bouquet multicolore qui chatouille votre ouïe. Succombez au parfum enivrant des Jonquilles et voyagez dans les genres (grosse session pop en fin de trip pour les amateurs) les sens grands tout verts (c'est le printemps!).

Le mix:


La playlist:
001. #Romare - James [Uh!]
002. #PapaWemba - Charassino #JosephMancino Remix [YaDlaRumbaDansLair]
003. #TheoParrish - Walking Thru The Sky #ATW Edit [AuRevoirLàHaut]
004. #GatoBarbieri - I Want You #Wills Edit [Saxy]
005. #KeorMeteor - Enslaved*[BeatIt]
006. #TapemanNø1 - Melting Potman [TasLeBonjourDHector&TheMalcouns]
007. #LadyFunk - Ando y Dando Loop Extended [BombeLatine]
008. #EliaYElisabeth - Descripcion #Souleance Rework [TapasALaModeDeCaen]
009. #HardworkMovement - 80's [SampleQuiTue]
010. #SaltNPepa - Shoop #CasualConnection Rework [BackToTheBasics]
011. #DjFreedance - #LéonHaywood Sans Weed..! @AtHome [GrosBazar]
012. #G.Love&SpecialSauce - Who's Got The Weed #SLY '420' Edit [GreenPower]
013. #BillyPaul - We All Got A Mission #RamseyHercules Edit [IsItSoulEnoughForYou]
014. #AaronAbernathy - Now A Days [ComplètementSoul]
015. #PeopleUnderTheStairs - Graffiti On A High School Wall [BackInFunk]
016. #BeatMatazz - Dedicated Inspiration feat. #Tilö [GentimentEnervé]
018. #CarlosLoarteFlores - El Viaje De Ishum [Interludo]
019. #L.BoyJr - The Cornish Coast [LeWuEnIrlande]
020. #LeServeur - Jonquilles [ChantDeFleurs]
021. #LaureBriard - Laure [FleurDuChant]
022. #ThomasSubiranin - Heavy [PopPopPop]
023. #GaBLé - Tropicool [CoolCoolCool]
024. #Yacht - Annie Christian #Prince Cover [LePetitPrince]
025. #LivioMosca - Les Croques-Mort [BuffetFroid]

*trop tard!