dimanche 20 mars 2016

Dj Ombre & Coupe Chimiste - Cassette de Mixage vol.1


#MixUp - #LaFranceAuxChansons

Une fois n'est pas coutume on vous propose de partir à la découverte d'un mix qui nous replonge avec nostalgie, un poil de dérision et une bonne dose d'hommage dans l'univers mythique des Product Placement et Brainfreeze qui sont à l'histoire du creusage (cette activité musicale chronophage qui consiste à chercher dans les endroits les plus improbables la perle rare qui fera transpirer le diamant d'une platine...et dont on reparlera très vite à propos de la nouvelle série d'Arte Creative, "Dig it!") ce que le saxo de Charlie Parker est au bebop, la guitare d'Hendrix au rock ou les platines de Grandmaster Flash au hip-hop: des morceaux d'histoire.

17 et 15 ans déjà!

Nostalgie donc. Sortis en 1999 et 2001, ces deux sessions mixées par Dj Shadow et Cut Chemist révélait à la face d'un monde, bientôt hystérique à l'idée de ce procurer les originaux de ces bootlegs qui allaient eux-même finir par être bootlegués (selon Josh Davis, il y aurait 1000 Brainfreeze et 6000 Product Placement originaux sur les, au minimum, 200 000 copies en circulation), les trésors cachés, exclusivement en 45 tours s'il vous plaît, de ces deux diggers fous, passionnés de funk qui craque, de soul poussiéreuse ou de hip hop préhistorique mais surtout avides d'improbables pièces de rock psychédélique qui faisait office de spots publicitaires ou pas..."Slurp!". A cela s'ajoute une touche technique de haute volée tant dans les enchainements délirants, les scratchs infernaux que dans la folle accumulation de titres en moins d'une heure: 81 crédits pour Brainfreeze, 66 pour Product Placement! Sans omettre l'incroyable complicité des deux garçons qui semblent fusionner comme les glaçons dans la crème vanille-fraise d'un milk-shake..."Slurp!"². On peut affirmer sans frémir que les auteurs de cette Cassette de Mixage vol.1 ont, comme nous et tant d'autres, été profondément marqués par ces deux mixes et qu'ils s'inscriventt clairement dans cet héritage...
Nostalgie encore car au regard de la liste de jeu du duo marseillais on ne peut s'empêcher de penser à ce que pourrait être cette radio aux cheveux blancs et au logo bleu et jaune, si ses programmateurs et auditeurs avaient plus de goûts et de curiosité. Claude François, Eric Charden, Herbert Léonard, Antoine, Danyel Gérard voire Vladimir Cosma se retrouvent en effet sur cette cassette mais avec des titres que l'auditeur lambda, qui se contente des tubes best-of, ne connaît sans doute pas. Et c'est bien dommage pour lui! Ce même auditeur qui, s'il astiquait sa curiosité ou savait lire ce qu'il y a d'écrit en tout petit dans les crédits des compil' à 10 balles qu'il achète à Carrefour ou Auchan, saurait d'ors et déjà que Bernard Estardy, pour ne citer que lui, se cache derrière de nombreux de tubes qu'il affectionne. Ah la belle époque que celle des années 60-70 (allez on poussera jusqu'au début des années 80 pour rester ché-bran) où en France les studios tournaient à plein régime et étaient aux mains de garçons comme Alain Goraguer, Georges Garvarentz, Pierre Dutour, Janko Nilovic, Jean-Claude Vannier ou Roland Vincent... Des hommes qui connaissaient la musique, savaient en jouer et, mieux, le faisaient à merveille pour les autres (même si les autres ne créditaient pas forcément leur talent...). Une époque dorée qui connaît un regain d'intérêt depuis déjà quelques années (la collection Wizz de Born Bad Records est incontournable) et sert de terrain de jeu à Dj Ombre et Coupe Chimiste qui sans chauvinisme mais avec un esthétisme francophonophile jusqu’au-boutiste nous délivre des franchouillardises gourmandes ou de franchouillardes gourmandises, on vous laisse décider:



Dérision et humour enfin. Même les moins perspicaces auront compris que les deux Marseillais (selon Facebook) ou Toulousains (selon Soundcloud) manient la langue de Shakespeare à un niveau qui ferait pâlir Google Trad et Reverso. Tout est traduit à la française de leurs activités à leurs noms...vous l'avez? Un côté désuet et drôle qui rend le concept encore plus sympathique. Et que dire, sur leur mur FB de cette récente célébration de la Saint Patrick Juvet! Du bon boulot sans prise de tête pour faire bouger les popotins des garçons et filles "B" sur les sols de danse du monde entier! Seul petit regret, Alain Delombre et Coupe Chimiste n'ont pas poussé l'hommage jusqu'au graphisme de la pochette, on aurait bien aimé pouvoir ne pas reconnaître leurs trognes à travers l'ouverture généreuse des 45 tours d'antan! La prochaine fois peut-être car c'est certain il s'agit ici d'un coup d'essai qui en appelle d'autres et de la première d'une série qui pourrait devenir pour l'âge d'or de la chanson française ce que sa moustache est à Brassens, sa gitane à Gainsbourg ou sa chèvre à Julien Clerc: un objet indispensable!

Pop Hop! comme ils disent...


2 commentaires: