samedi 27 février 2016

#Onceamonth n°1602


Orange, comme couleur, c'est beau non? Une couleur empreinte de douce nostalgie. Quand on pense orange on pense aux sous-pulls acryliques, à un fabuleux hollandais volant floqué du n°14, aux mange-disques de notre enfance pour lesquels on serait presque prêts, aujourd'hui, à vendre notre mère pour en avoir un bon état. La couleur rappelle aussi les sucreries d'un temps révolu, quand n'importe quel gosse sautait au plafond avec deux verres de Pschiiit et un paquet de bonbons en formes de quartiers de fruits, orange ou citron ; de la vitamine de synthèse qui paraît bien sage au regard de ce qu'on veut nous faire bouffer actuellement... Tiens l'agro-industrie-chimique, parlons-en, eux aussi ont fait de l'orange un souvenir indélébile, au Vietnam, sous les traits d'un agent trouble dont l'ombre inquiétante s'est abattue sur des forêts d'individus sans défense. Orange, comme une tranche de fromage non identifié dans un burger, comme un rayon de soleil de fin d'été annonçant magnifiquement et ironiquement l'arrivée de l'automne, comme un tacle assassin du meilleur boucher hollandais Von Bommel, comme une lubie de décorateur d'extérieur qui trouve que votre maison tranchera dans le décor (ça fonctionne aussi avec le décorateur d'intérieur et une tapisserie en toile épaisse). Orange, comme couleur, c'est moche non? 

Désolé, je ne sais pas ce qui m'est passé par la tête, je ne sais plus trop où j'étais... c'est peut-être lié à l'habillage cinématographique de ce #onceamonth.... J'ai, plus ou moins consciemment, été pris d'une irrésistible envie de digresser autour de cette image, un portait de dos à l'orange signé Lucia Fainzilber, qui accompagnera votre prochainne mensualité musicale, gratuite et légale évidemment, mais pas encore déductible des impôts. Pour ce mois de février, l'éclectisme est encore une fois et pour toujours, à l'honneur. Ce qui explique sans doute quelques enchaînements un peu brusque, même si notre métier c'est aussi veiller à la santé de vos oreilles ; mais allez placer, vous, un titre tiré d'une compilation de la Folle Journée de Nantes (consacrée au classique) entre une Madrague moderne qui nous ferait toucher des yeux la belle Bardot (The Incognito Traveller) et un des hits qui marque le retour en puissance de l'abstract en 2016 (on a des infos!)...Comme dirait JCVD, il ne faut pas négliger l'échauffement pour tenter un tel grand écart! Pour ça on a misé sur des valeurs sûres pour faire passer la pilule, jugez plutôt: Earth, Wind & Fire (le Rip du mois), un David Bowie tout retourné, Prince repris à merveille par l'ami Faulk, la salsouse de Mark de Clive-Lowe (on a choisi Valentin pour février mais on vous en fera découvrir d'autres prochainement), la méga-star en devenir Anderson.Paak un mélange de Stevie Wonder et Dr Dre, rien que ça!, Baron Rétif & Concepcion Pérez les rois du funk mou électrique, leur patron Fulgeance qui remixe son copain GaBLé et vient de sortir un EP sur EdBanger, excusez du peu, Mr Lif qui fait, avec Edan, un retour fracassant sur l'inévitable Mello Music Group (on radote mais bordel qu'il est fat ce label!), alors que Jeru LE Damaja nous offre une archive qui vaut de l'(âge d') or. Pour le reste du menu on est allé piocher un peu partout, c'est notre côté pique-assiette, pour vous fournir les dernières perles de la sphère free&legal, aiguiser votre appétit de perles auditives et rassasier votre soif de découvertes: un mélange vert jaune rouge très puissant, mais sans risque pour vos neurones, signé Greg Wilson, un edit dingo période H.I.P.H.O.P. du crew Discomatin qui va titiller vos gambettes, le moment dancefloor cardio-hype avec Her remixé par D-Pulse, des virées ethnologiques au cœur de la forêt équatoriale africaine avec Kekekle du Beatfonic Crew ou chez un chaman du sommet des Andes avec Barda et Wenceslada, une balade jazzy onirique portée par le NCY Milky Band et le flow de Cotchei, l'odyssée non moins jazz de Napoleon Maddox du groupe ISwhat?, le rap rockailleux de Flowatile ou Meat Loaf Muzik, et une Sampa The Great sur pile pour conclure sur une touche féminine. Pour commencer, MeaKoom nous parle de soda...à l'orange, ce qui boucle la boucle! 

Bonne écoute.
Enjoy & share.
Support the artists, buy music.

Le mix:


Version téléchargeable: https://hearthis.at/tk9qzvc7/onceamonth-1602/

La playlist:
001. #MeaKoom - Orange Soda [Sluuuuuuuuuuurp!]
002. #BlindArcade meets #SuperWeirdSubstance - Red Stripe And A Spliff [DansLeBrouillardAvecGregWilson]
003. #HipVideop - Comment Veux-Tu Sentir Les Frissons Sur La Piste #Discomatin Edit [SidneyReviens]
004. #EarthWind &Fire - Shining Star #SLY Edit [EncoreRIPé]
005. #DjSoup - Don't Be No Foowl Edit [ThatsNotABreak]
006. #BobbyValentin - Barengue Merengue #MarkdeClive-Lowe Remix [LeSaintSalsaDuMois]
007. #KELELE - Bainmass [Beatnologue]
008. #Barda feat. #Wenceslada - Nudo de un Arbol [NaturalismePsychtropiques]
009. #VaughnIlla - The Man Who Wold The Sorld [BavidDowie]
010. #30-70Collective - Where'd You Get It [???]
011. #Faulk - Bisou #Prince Cover [Big]
012. #Her - Quite Like #D-Pulse Remix [CaPulseAMort]
013. #Anderson.Paak - 8oom 8Ap [NouvelleStar]
014. #Cotchei & #TheNCYMilkyBand - Les Pieds Sur Terre [LesTêtesEnL'Air]
015. #BaronRétif&Concepci¢nPérez - Navette [DécolLargeMusique]
016. #GaBLé - Unbeatable #Fulgeance's Beatable Remix [CaenC'estBonC'estFulgeance]
017. #NapoleonMaddox feat. #RashidaManuel & BaokuMoses - One Mind [L'UnionFaitLaForce]
018. #TheIncognitoTraveller - Chaleur [SiBrigitteBardotN'AvaitPasMalVieilli]
019. #MatanPoratMikrokosmos - Ce Que La Mouche Raconte [FolleIdéeDeLaJournée]
020. #Wasaru feat. #Slawth - Sociophobe Within [LeRetourDeL'AbstractEpisode1]
021. #Fowatile - Galaxy Sicks Over [BiscuitsDeL'Espace]
022. #Mr.Lif feat. #Blacastan - Whizdom prod. #Edan [MelloTime]
023. #LoafMuzik - Fried MerMaids [NYCHipHopCapital]
024. #JeruTheDamaja - Dirty Rotten Demo [GoldenAge]
025. #SampaTheGreat - Intro//F E M A L E [WomanTooWoman]

3 commentaires:

  1. C'est clair qu'ils sont bons chez Mello MUsic Group ! Pure écurie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On va tenter de leur consacrer une compil' d'ici la fin de l'année!

      Supprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer