jeudi 28 janvier 2016

Le Serveur - Etudes pour Gamers 1 & 2 (Black Milk Music)


Jouer c'est gagné! Avec cette double sortie digitale, Le Serveur, pilier de la maison Black Milk Music, pénètre dans le monde audio du visuel et s'inscrit dans la lignée des plus belles sorties de library music des labels comme KPM, TéléMusic, Musique Pour L'Image, Chappell, Montparnasse2000 et bien d'autres... qui ne cessent de nourrir les assoiffés de samples groovy. Le groove, c'est d'ailleurs le fil rouge de toutes les productions de celui qui est un des piliers du label nancéien BMM (il participe aux projets de M.A Beat! et du brillant NCY Milky Band qui doit bientôt donner de ses nouvelles d'ailleurs et dont on avait longuement chroniqué la première sortie, en free download, chez les copains de RadioChantier) et, s'il apparaît un poil mécanique sur "Etudes pour Gamers", il suffit d'écouter l'excellent "Roomies" sortie en 2014, pour s'en convaincre (vous auriez tort de vous en priver il est lui aussi en free download)!

Le premier volume nous avait titillé les oreilles en fin d'année dernière et après quelques hésitations (il y a au moins 3 tueries absolues sur cet EP) on avait playlisté le formidable Da Queen dans le #onceamonth1512, se remémorant ces parties de console à tenter vainement de sauver une princesse qui préférait le plus souvent continuer de se faire plaisir avec le boss plutôt que de nous laisser passer, enfin, un niveau! Car oui, je l'avoue ici, penaud mais en assumant, j'ai toujours été très mauvais en jeu vidéo et d'ailleurs j'ai arrêté depuis un bail de m'évertuer à tenter une quelconque progression tant mon cas semble désespéré!



La musique est un jeu et les jeux font de la musique...dès leur plus jeune âge les bambins sont plongés dans un univers de sons impitoyables, entêtants, obsédants, répétitifs mais finalement assez jouissifs s'il en croit les réactions des sus-nommés (mon gosse, 16 mois hier, s'extasie devant les 3 notes d'une clarinette piquée chez Mozart) à condition sans doute de ne pas être un adulte normalement constitué (la répétition et la multiplication des sons pouvant provoquer des maux de têtes plus puissants que ceux provoqués par une cuite au pastis!). C'est dans cet univers que plonge le nouveau clip du Serveur et ce n'est pas pour nous déplaire. Régressivement violent, geekesque à souhait, voluptueusement jazz, Le Serveur et ses potos de salon, dont B.Weeger, nous ont pondu une petite merveille et un titre qui s'annonce d'ors et déjà comme un classique: "Jouons de la musique!"


Le reste de l'EP est du même acabit, comme si Le Serveur voulait par sa science du beat (digital et analogique) nous montrer les deux faces d'un miroir, deux visions d'un monde ultra sonore, qui associe le plaisir à la souffrance, qui nous permet de nous évader en même temps qu'il nous emprisonne, qui nous fait découvrir le monde en même temps qu'il nous hypnotise en nous braquant des faisceaux lumineux dans la face en permanence... C'est en tous comme cela qu'on interprète les très belles illustrations réalisées par Hung Ton (autre pilier de BMM) qui se font écho entre les volumes 1 et 2. Allez assez de blabla, on vous laisse écouter en vous conseillant de rester jusqu'à la fin pour profiter du flow d'un rappeur mystère qu'on a envie d'entendre plus longtemps...


Enjoy & share!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire