mardi 30 avril 2013

Blu "Lemonade" (Jakarta Records)


HIP-HOP
La Rolls de la citronnade
LA, Berlin
2012



A la fin de l'été dernier sortait cette bombinette acidulée en hommage à Guru...toujours disponible au téléchargement légal, vu le casting ce serait bien dommage de ne pas en profiter! 

le live (à 1"30):

le bonus:

samedi 27 avril 2013

Mantrakid x Frank Zappa "Xenochrony" (Neferiu)


ABSTRACT
Expérience expérimentale
Canada
2013


On ne présente pas Frank Zappa (1940-1993) icône iconoclaste et géniale d'une musique conçue comme un petit laboratoire de chimie pour diffuser ses idées avant-gardistes dopées au vitriol (voir ses citations) ; c'est à son goût pour l'expérimentation que rend hommage le canadien Mantrakid (qui nous avait émerveillé l'an dernier avec ses terribles remixes de Missy Elliott: voir ici) en intitulant cet album "xenochrony" du nom d'une technique mise au point par FK au début des années 60 et qui consiste à isoler un solo instrumental d'une chanson pour le replacer dans une autre afin de créer une certaine distorsion et des rythmes asynchrones...une sorte d'atelier sampling et collage quoi... En s'attaquant au monstrueux catalogue de Zappa, Mantrakid invite la tribu hip-hop à (re)découvrir celui qui a poussé la création musicale dans ses retranchements et dont les audaces, aussi bien sonores que visuelles, continuent d'influencer les producteurs et notamment notre chouchou Madlib (creuser la page WhoSampledWho pour mieux comprendre)

le zappa:

le bonus:

vendredi 26 avril 2013

S.E.A.R. "Chronique de la planète bleue" (Exp Records-Napalm Trees)


HIP-HOP
Napalm à l'eau et moutarde bleue
Dijon, France
2013


Invasion d'un MC (S.E.A.R) et de son beatmaker (Jacques x Jupiter) venue d'une nanoplanète de la galaxie du rap français: Dijon! Le duo nous envoie d'entrée dans univers cinématographique délirant, comme un film de SF réalisé par un Tarantino légèrement alcoolisé et sous perfusion de THC qui, après le refus de Morricone, se serait tourné vers Alain Goraguer période "Planète Sauvage" et Flying Lotus en direct de la Lune, pour construire sa BO! Un son à part donc, qui entend mettre "un coup de balai" dans les clichés du (pseudo) hip-hop made in France (voir clip "Le Rap"), en apportant une fraîcheur et une radicalité qui peut faire penser aux blancs-becs anglais des brouillards de Londres (ou Liverpool pour le côté provincial...). Un disque sans concession qui fait du bien par où il passe... Gros coup cœur, au point d'acheter le CD (pas cher, 5 euros) via Bandcamp malgré un imbroglio sans nom...résolu très gentiment par Sear MonGars himself...

La page Bandcamp de Jacques X Jupiter (plein de téléchargements gratuits):

le tube:

le rap:

le bonus:

jeudi 25 avril 2013

The Bins "Every Second Of The Nigt" & "Every Minute Of The Day" (1320 Records)


ABSTRACT
Mais qu'est-ce que c'est que...
Brooklyn, NYC, USA
2011-2012


et


Un brin vantard le Bins? Sa présentation sur Soundcloud (page bien fournie en downloads par ailleurs) le laisse penser quand il affirme que sa collection de vinyls dépasse en nombre celle de Dj Shadow, Pete Rock et Cut Chemist...réunis! Pourtant The Bins ne dépense jamais plus d'un dollar dans un disque! (lire ici) Une chose est sûre, Clarke Barclay a pioché dans les mêmes bacs que les légendes du crate digging susnommées, (auxquelles on n'aurait pu ajouter RJD2 dont l'influence transpire ici) on reconnaît même quelques samples dans ces collages de précision qui, comme pour les pochettes, s'appuient sur la pop culture mondiale en y ajoutant une dose de hip-hop groovy grâce notamment à la participation du très bon Bobby Blunt ou de la douceur folk d'Hannah Moriah. Parmi ses connexions on soulignera également Sole (ICI) et Dizzy des Ugly Duckling (sur le tube ci-dessous). Grâce à ses fructueuses pérégrinations autour du monde à la recherche de galettes magiques, The Bins nous offre un voyage bien déjanté à moindre frais: merci! 
Ne manquez pas ses remix sur Bandcamp ou Soundcloud, souvent de bonne facture...et gratuits!

le tube:

le bonus:

Mr Tough "Mr Tough" (Bandcamp)


DEEP FUNK
Groove is in the heart...of NYC
Harlem-Brooklyn, New York, USA
2011



C'est à Harlem que Steve Okonski et Justin James Hampton ont fondé ce groupe "résistant" qui fait du groove son étendard tout en se baladant dans les genres avec une aisance déconcertante, comme sur "Casual Engagements", seul morceau chanté, qui pop comme les plus grands...Si l'ingrédient de base est la note bleue du jazz on retrouve des notes soul et rock, apportées par la pléiade de collaborateurs de ce groupe à géométrie variable. Un album sympathique destiné à vous faire bouger les fesses et les pieds qui se termine dans une furia urbaine dans une inquiétante mais jouissive "Danger City"...

le bonus:

le live:
version album à choper ici: 

mercredi 24 avril 2013

Slim Rimografia "Financeiramente Pobre" (Mokado Records)


HIP HOP
Un inconnu vous offre sa zic...
Sao Paulo, Brasil
2003-2013


10 ans déjà! C'est en effet en 2003 que Slim Rimografia sort son 1er album solo (il gravite dans la scène hiphop pauliste depuis 1996!) avec un titre on ne peut plus d'actualité: "Financeiramente Pobre". Découvert il y a quelques semaines alors que je cherchais des rappeurs latino pour l'excellente page Facebook "Rap & Hip-Hop - Histoire-Géographie" qui s'inscrit dans un réseau de profs qui associent à la perfection musique et connaissances du monde sur leur célèbre blog L'Histgeobox... bref, j'aurais pu vous parler de Slim Rimografia avant mais le temps manque et puis, ça tombait bien, j'ai appris il y a peu qu'il allait offrir une nouvelle mixtape (hier) c'était donc l'occasion de coller à l'actualité et d'éviter une mise à jour pas forcément esthétique ni pratique...Cette dernière mixtape, "Aumenta o Volume" n'est pas sa plus grande réussite à mon humble avis mais recèle quelques trésors comme ce "Limpe Propio Seu Quintal" avec son sample vocal enjôleur, le gospel groovy de "Ningem Mais Que" ou le featuring avec l'incontournable Seu Jorge. On préfèrera largement ses deux premiers albums, plus "à l'ancienne" et sur lesquels Slim Rimografia (qui a tout fait tout seul dans son home studio) capte parfaitement le Sao Paulo du quotidien avec un son fat et bien épicé dans une ambiance "Jurassic 5 au Brésil" pour les connaisseurs, en particulier sur "So Quem Sabe Faz" ou "Autobiografia"...Le 2ème album est du même acabit avec une patte brésilienne un poil plus accentué ce qui n'est pas pour nous déplaire. Slim Rimografia: un poète urbain, à la culture hip hop aiguisée, reconnu au Brésil (il a été nommé aux Awards en 2004) qui gagne à être connu chez nous, d'autant plus qu'il offre l'intégralité de sa discographie qui selon les dernières nouvelles devraient s'étoffer suité à des rencontres fructueuses avec Clutchy Hopkins (!!), Gilles Peterson (ça n'étonne personne) et Dj Premier...à suivre!

Introspectivo (2006):


le clip:
 
le bonus:

mardi 23 avril 2013

Breakfast "We want more" & more (Bandcamp)


POP-FUNK
L'ami du petit déjeuner
Nantes-Cholet, France
2011


Un grand bol de funk aux riffs qui croustillent, une tartine de pop beurrée, un verre de soul...c'est la recette du parfait petit déj' concocté par ce club des 5 originaires de la région Nantaise et distillé via Bandcamp et Soundcloud. Les fondateurs du projet Freddy Tremblay (chant) et Fabien Auneau (basse) se réclament d'un croisement entre les Red Hot Chili Peppers pour l'énergie et la french touch de Air pour les envolées de claviers groovy (de Florent Landreau...on n'oublie pas, pour ne pas faire de jaloux, Fabrice Guilbault à la batterie et Jacob Bouchaud à la guitare)...parmi leurs influences avouées on ajoutera Prince, Lenny Kravitz et même les N*E*R*D, le groupe de Pharell Williams, dont on parle un tout petit peu en ce moment...pas forcément une filiation bâtarde, car certains morceaux pourraient sans trop d'effort être arrangés à la sauce Daft Punk ("Sexy Girls"). D'habitude on préfère quand les français chantent en français mais le choix de l'anglais, plutôt efficace, permet d'éviter les comparaisons hasardeuses avec Sinclair. Sur leur EP vendu 5 euros (pas cher!) on trouve deux titres gratuits, quatre autres sur leur page Soundcloud...et un excellent "Foot Massage" sur leur site off' (ICI). Le groupe enchaîne les concerts dans la région nantaise (avis aux amateurs) prépare actuellement son deuxième EP qui, s'il est dans la lignée du premier, devrait squatter nos enceintes cet été au bord des piscines...


le clip:

les bonus "Sun FM" (la radio du P'tit Bazar!): 

 pas si mal en français en fait!

lundi 15 avril 2013

Joomanji "Manj" (Bandcamp)


NEO SOUL
Le monde pour terrain de jeu
Santa Cruz, Cali, USA
2013


"Du jazz, des femmes et du groove nom de Dieu"! Tel pourrait être le slogan de ce groupe californien à géométrie variable mené par Jonah Christian (producteur sampleur), Amir Oosman (batteur), Robert Finucane (pianiste) et Kévin Cameron (basse) qui vouent un culte aux instruments live et les mettent donc en avant sur cet album, au service de voix soul féminines (il y a même un joli passage en français signé Arielle sur "Around the world") et de rappeurs masculins dont le trop rare Devin The Dude sur "Toasted". Ambiance jazzy donc dans une palette de son qui nous entraîne dans une jungle musicale à laquelle on succombe avec délectation, comme dans le film on pourrait vous dire « Aventurier méfiez-vous, ne commencez que si vous avez l’intention de finir. Les effets saisissants de ce jeu ne cesseront que lorsque l'un des joueur aura atteint Jumanji et prononcé son nom »: Joomanji!

Pour ceux qui n'en auraient pas assez, visitez leur page Soundcloud qui fourmille de pépites pour alimenter votre disque dur, sans oublier les deux extraits du premier album offerts généreusement ICI et LA:


le clip:


le bonus:

EDIT: pour ceux qui voudraient encore plus, Jonah Christian vous offre une mixtape => Beats, samples & life

dimanche 14 avril 2013

Kazi & Madlib "Blackmarket Lost Tapes" (Bandcamp)


HIP-HOP
Complète ta collec'!
Oxnard, USA
1996

Un duo qui a l'habitude d'officier ensemble dans les studios de Stones Throw et qui nous offre ici leurs premiers travaux datés de 1996: ambiance "weed'n'sun" assurée à base de samples aussi rares que travaillés par Otis Jackson Jr aka Madlib. On retrouve sur cet album, qui sent bon le "fait maison", toute la clique qui gravite autour de celui qui a fait de l'Invazion un art de vivre: Declaime/Dudley Perkins (le poète), Oh No (le frangin) ou Med(aphoar)...sans oublier Wildchild, Aloe Blac ou Kan Kick qui figurent eux sur le seul véritable album de Kazi, "The Plague", sorti en 2004 et également offert au téléchargement...En sus, le bonhomme offre une bonne dizaine de titres, idéaux pour profiter du soleil comme en Californie et pour compléter votre collection de l'univers "Stones Throw" qui n'en finit pas de s'imposer comme le label le plus excitant du moment...

the plague (et les crédits):

le bonus:

jeudi 11 avril 2013

Dj Suspect "Nervous Breakdown" (Favorite Recordings)


BREAKS
In the beginning
Paris, France
2008

Dj Suspect est connu pour être la moitié du groupe éphémère Funky League qui avait sorti un album remarqué et remarquable, "Funky as usual", en 2011 (visiblement le groupe est aujourd'hui séparé) mais il est aussi le premier Dj français à avoir signé des sons pour le label BBE (la classe!). Membre de la Zulu Nation, chère à Afrika Bambaataa, c'est bien dans cette ambiance originelle des "blocks parties" que nous plongent les deux titres offerts sur sa page Soundcloud: sortez les bombers, les Stan Smith et les ghetto blaster...le bitume est à vous! Si vous voulez poursuivre la fête, sachez qu'il n'offre pas moins de 5 mixtapes dont l'indispensable "My favorite thing" qui présente les plus belles galettes du label Favorite Recordings, à découvrir d'urgence ici: http://www.favoriterec.com/

le bonus: 

mardi 9 avril 2013

Nectar "Critical Behaviour" (LeBluesDuRobot)


ABSTRACT
Divine musique
NYC-Nantes
2013



2 titres, les premiers d'une série qu'on espère longue et prospère (youplaboum!) sortent du doux acier du netlabel Le Blues du Robot qui a d'abord sévit sur la toile en tant que blog musico-foutraque et se lance cette année dans l'enfer de l'industrie du disque comme quoi il y a des gens qui y croient! Et quand on connaît les goûts exigeants et pointus du bonhomme on n'est pas étonné de la qualité de la première galette virtuelle, tant au niveau du contenu que du contenant... sa marotte c'est les photos vintages de robots vous l'aurez compris. Nectar aka Thomas Piaczinski, un dj-producteur français installé à New York, qui est le premier artiste labellisé "robot bleu" et on peut dire qu'il ne se moque pas de nous le Greg' (petit nom du boss des robots): un son cinématique, chaleureux et ambitieux qui raconte de belles histoires en nous amenant dans des profondeurs intersidérales (cela ne veut rien dire mais j'aime bien) rarement explorées. Pour mieux appréhender la complexité de Nectar, qui n'est pas à noyer dans l'océan de beatmakers qui parfois nous submerge, il suffit de visiter son site officiel ou son Soundcloud qui pullulent de sons de grande qualité, comme ce très personnel, on peut le penser, A Poetry of Sound:


Vous râlez parce qu'il n'est pas dispo en téléchargement, alors que vous adorez Nectar et que vous voulez écoutez sa musique en continu? Ne vous inquiétez pas, Le Blues du Robot en fin commercial, soigne les produits dérivés et vous offre un mix du Monsieur, en téléchargement (clic-droit sur le mot):



Enfin, parce que c'est un copain et qu'on a envie de l'aider à déployer ses plus belles ailes, on n'oublie pas le mix à quatre mains, lui aussi en téléchargement, réalisé par le Boss et son fidèle compagnon, Cristalo, qui deviennent de temps à autre animateurs de soirées d'anthologie dans la belle ville de Nantes:




Le site de Greg del Campo: lebluesdurobot.blogspot.fr

VA "Movie Ruiners" (Ego Twister)


B.OST
Le cinéma comme vous ne l'avez jamais entendu!
Angers, France
2009


Vous avez prévu une soirée blindtest spéciale BO mais vous hésitez à inviter votre meilleur pote parce qu'il est incollable et qu'il va pourrir le jeu en répondant au bout d'une demi-seconde...Ego Twister, label angevin assez déjanté mais généreux comme Jean-Marc, a la solution: des reprises des grands classiques de la musique de film, dans des versions toutes plus improbables les unes que les autres ceci étant dû au fait que les 33 artistes (!!!) participant n'avaient pas le droit d'utiliser de samples des originaux. Un voyage dans le 7ème art, un peu à la manière d'un Cinéman qui serait devenu Dj, à travers 44 titres de légende dont les liens vers les originaux sont proposés sous la tracklist (ça peut parfois aider à trouver le titre repris). Parmi les morceaux de bravoure on saluera "Perds-toi toi même" de Gratuit, "La Carioca" de GNG, "Sirba" de Silencid et "La Scoumoune" de Yvan&Lendl qui rendent le titre de François de Roubaix encore plus hypnotique...On vous laisse découvrir les autres. Si vous êtes réfractaire aux bidouillages électroniques, aux sons de Game Boy ou à la techno trance des années 90...ne passez pas votre chemin et rappellez-vous que c'est peut-être le seul moyen pour vous de vaincre M. Blindest! 

le bonus:


lundi 1 avril 2013

Badbadnotgood "The Odd Future Sessions" (BBNG)


JAZZ
Future is now!
Toronto, Canada
2011




Une fois n'est pas coutume, deux vidéos introduisent ce post! En effet le fichier son n'est pas disponible autrement à moins de le télécharger via Mediafire...je vous rassure tout de suite, c'est bien le groupe de jazz le plus excitant du moment qui le met à disposition sur son Tumblr (la preuve ici: http://badbadnotgood.tumblr.com/post/5034456322/click-the-photo-to-download-the-odd-future). Les BBNG sont d'ailleurs des habitués du gratuit puisqu'en cherchant bien vous trouverez l'intégrale de leur discographie en téléchargement gratuit et légal...un indice: Bandcamp. Mais revenons à notre mouton du jour, qui date de 2011 mais sur lequel je viens seulement de tomber, alors que s'annonce la sortie du 1er support physique du trio de Toronto (http://www.rappcats.com/hotshit/badbadnotgood/) qui a fait de son credo les reprises free-post-jazz-avant-garde de tubes hip-hop plus ou moins underground: MF Doom, Kanye West, Frank Ocean, Nas, Slum Village et bien sûr Earl Sweatshirt et Tyler, The Creator sont passés à la moulinette d'un son qui provoque la controverse dans le milieu jazz déstabilisé par cette volonté de briser les codes et les barrières des genres...à en croire la pochette même le grand Miles en est tout retourné (un point très clair sur la polémique à lire sur le blog Frissonjazz). Et pourtant quel bonheur d'écouter les arrangements au groove sombre du pianiste Matthew A. Tavares, du bassiste Chester Hansen, et du batteur Alexander Sowinski...et c'est encore mieux quand un rappeur comme Tyler, The Creator s'incruste dans les studios...Les titres de ce featuring d'exception sont également disponibles en mp3 mais de façon un peu moins légale...ici




et en bonus, en attendant le 3ème album prévu pour cette année: 

Tyler, The Creator & Earl Sweatshirt vs Neutral Milk Hotel "King of Assmilk Flowers" (OddFuture)


HIP-HOP
Folk the hype!
Los Angeles, USA
2011

Alors que la sortie des nouveaux albums des deux compères du crew fou OddFuture fait le buzz sur la toile entre l'écoute intégrale et clips déjantés du Wolf de Tyler, The Creator (ici et ) et les infos au compte-goutte sur le Doris de Earl Sweatshirt () qui s'annonce terrible, je suis tombé sur ce petit remix très sympathique de l'un des nombreux duos des deux lascars. Loin des ambiances électrique et enfumées des productions habituelles, les flows ciselés de Tyler et Earl (extrait du premier album du Creator, à télécharger gratuitement et légalement ici) se marient à merveille avec cette perle pop folk de 1998 signée Neutral Milk Hotel. De quoi patienter en attendant de pouvoir poser leurs nouvelles galettes sur nos platines...

l'instru:

les flows: