mercredi 24 avril 2013

Slim Rimografia "Financeiramente Pobre" (Mokado Records)


HIP HOP
Un inconnu vous offre sa zic...
Sao Paulo, Brasil
2003-2013


10 ans déjà! C'est en effet en 2003 que Slim Rimografia sort son 1er album solo (il gravite dans la scène hiphop pauliste depuis 1996!) avec un titre on ne peut plus d'actualité: "Financeiramente Pobre". Découvert il y a quelques semaines alors que je cherchais des rappeurs latino pour l'excellente page Facebook "Rap & Hip-Hop - Histoire-Géographie" qui s'inscrit dans un réseau de profs qui associent à la perfection musique et connaissances du monde sur leur célèbre blog L'Histgeobox... bref, j'aurais pu vous parler de Slim Rimografia avant mais le temps manque et puis, ça tombait bien, j'ai appris il y a peu qu'il allait offrir une nouvelle mixtape (hier) c'était donc l'occasion de coller à l'actualité et d'éviter une mise à jour pas forcément esthétique ni pratique...Cette dernière mixtape, "Aumenta o Volume" n'est pas sa plus grande réussite à mon humble avis mais recèle quelques trésors comme ce "Limpe Propio Seu Quintal" avec son sample vocal enjôleur, le gospel groovy de "Ningem Mais Que" ou le featuring avec l'incontournable Seu Jorge. On préfèrera largement ses deux premiers albums, plus "à l'ancienne" et sur lesquels Slim Rimografia (qui a tout fait tout seul dans son home studio) capte parfaitement le Sao Paulo du quotidien avec un son fat et bien épicé dans une ambiance "Jurassic 5 au Brésil" pour les connaisseurs, en particulier sur "So Quem Sabe Faz" ou "Autobiografia"...Le 2ème album est du même acabit avec une patte brésilienne un poil plus accentué ce qui n'est pas pour nous déplaire. Slim Rimografia: un poète urbain, à la culture hip hop aiguisée, reconnu au Brésil (il a été nommé aux Awards en 2004) qui gagne à être connu chez nous, d'autant plus qu'il offre l'intégralité de sa discographie qui selon les dernières nouvelles devraient s'étoffer suité à des rencontres fructueuses avec Clutchy Hopkins (!!), Gilles Peterson (ça n'étonne personne) et Dj Premier...à suivre!

Introspectivo (2006):


le clip:
 
le bonus:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire