mercredi 17 janvier 2018

La Fabrock x Free&Legal: Topspin #2 (Les Tontons Transistors)

crédit: un tennis, deux tables!

Dès qu'une brèche s'ouvre vers une orgie musicale collaborative on pointe le bout des oreilles et on s'incruste! Voici donc notre participation à la très prometteuse série "Top Spin" initiée par le trio des Tontons Transistors qui squattent vos ondes chaque semaine avec un Petit Bazar Fabuleusement Rock juste pour vos Ouïes Gourmandes! 

Les Tontons vous commencez à les connaître si vous êtes des auditeurs attentifs des Onceaweek: tonton Alex du Petit Bazar Electro (le dimanche à 19h sur Sun FM-Le Son Unique à Nantes et ailleurs), tonton Johnny Bountard pour L'Ouïe Gourmande (le mercredi à 18h sur RadioGraffitti et sur Radio Raptz le samedi à 20h... juste avant le Onceaweek!) et tonton Fab pour La Fabrock (Radio Raptz à 17h le dimanche, le jeudi à 23h sur Radio666).  Lié par une passion sans borne pour la musique en tous genres ce triangle amoureux un peu coquin a décidé d'unir ses forces individuelles pour mieux défendre chaque projets individuels et pour que chaque Tonton puisse diffuser ses coups de cœurs éclectiques. On vous invite donc à suivre de près leurs aventures sur une page qui s'anime au gré des podcasts, directs et perles dénichées ici ou là. 

 Les Tontons Transistors sur Facebook
Superbe artwork signé Laurent Labat

Toujours à la recherche du meilleur moyen de diffuser leurs trouvailles au plus grand nombre et soucieux d'élargir nos horizons musicaux, les Tontons lancent une nouvelle série intitulée Top Spin et qui a pour concept un ping pong entre deux fondus de musique: plus ou moins 7 titres (tiens, tiens) par joueur, comme autant de petites balles qui vont rebondir contre vos tympans, chatouiller vos conduits auditifs, vous mettre la puce à l'étrier, vous baladant entre le marteau et l'enclume dans une effusion de notes délirantes venues d'on-ne-sait-où! On a immédiatement succombé aux charmes du premier épisode joué par Tonton Fab et Tonton Johnny, membres d'honneur de la FFTTM (Fédération Française de Tennis de Table de Mixage) et qui profitaient des dernières heures de l'année pour faire un peu de sport avant l'orgie des fêtes. Une belle partie, entre "rap d'épouvante mafieux" et "yaourt au Fjord" à réécouter ici: 



Comme on est un peu le parrain des Tontons (on était présent quand ils ont tous les trois accouché de cette brillante idée de communauté moustacho-musicale en modulation de fréquence) et qu'on avait bien envie d'apporter une petite touche Free&Legal à ce joyeux bordel, c'est avec joie qu'on a accepté l'invitation qu'on avait proposé à La Fabrock de nous faire... Un petit peu de sport ça ne fait pas de mal après tout, surtout bien calé dans le canap', casque vissé sur les oreilles, souris et claviers navigant entre les entrailles de notre disque dur spécial free download et le messenger de Facebook! En deux heures à peine se fut bouclé, la playlist était prête, chacun avait affûté ses services spéciaux, ses revers slicés et ses smashs hyperpuissants... restait au maître de cérémonie à mixer le tout pour réaliser le match à la manière d'un Jean-Jacques Amsallem de la FM. Merci Fab' pour le résultat:



Mix disponible au téléchargement sur hearthis:

Comme Fab aime le travail bien fait il a mis la playlist complète et dans l'ordre sur son Soundcloud (à suivre, il a bon goût le bougre), vous y choperez les liens de téléchargement sans difficulté. Me reste à vous parler un peu de ma sélection qui se voulait groove et classe: Hiphoppapotamus qui remixe Dj Format & Abdominal, Freak Motif et leur funk des profondeurs, Sibu & Joe Nagall qui remixent les Calypso Gigolos, Shika Shika, Lokal Affair et Rocky Marsiano pour la touche electropicale, Stéphanie (merci PsyQuébélique!) pour l'incroyable puissance du jazzzzzzzzzzzzzz! Comme d'hab' ça part dans tous les sens... à deux cerveaux malades de sons et quatre mains ça semblait inévitable. Mille mercis mon Fab' surtout pour tous les mots gentils que tu as pour moi dans la description de cette joyeuse partie, on rejoue quand tu veux! 




Merci encore et encore les Tontons Transistors, on a hâte d'écouter le Top Spin #3 signé Johnny & Alex selon nos indiscrétions, un bon Bazar Gourmand en perspective...


LES TONTONS TRANSISTOR

jeudi 11 janvier 2018

Onceaweek 71 by Teza Cappuccino

crédit: nom d'une pipe!

On part de Grèce et on se balade aux quatre coins du monde avec la sélection proposée cette semaine par l'excellent Teza Cappuccino qui torréfie sur son Soundcloud des titres mêlant mousse de funk, grains d'électro et gouttes de flûtes de tous horizons. Un compte à suivre de très très près pour tous les amateurs de groove corsé, sans sucre ; bien noir, juste surmontée d'une petite mousse onctueuse pour donner un peu de douceur! Teza Cappuccino c'est à écouter au petit dej' pour bien démarrer la journée ou tard le soir pour éviter de s'endormir et s'adonner à vos tâches nocturnes plus ou moins avouables...


Ένα σετάκι για τον φίλο

Le mix de Teza Cappuccinno:


La playlist:


TEZA CAPPUCCINO

mardi 9 janvier 2018

Dans les bacs du bar@disques #47


Après avoir joué au Père Noël et digéré sa galette, le roi du vinyle revient nous offrir un aperçu de sa collection de fèves noires! Disquaire itinérant sur Nantes et ailleurs, Christian tient sa baraque à bacs comme on tient une bonne cave: plaisirs variés, connaissance des produits, amour des artistes, don du récit. Sur le marché de Talensac, à l'Alter Café, sur Discogs ou partout où peuvent le porter les bonnes ondes musicales, il fera rougir de plaisir les diamants de vos platines!

En 1980, parallèlement à sa participation au concours de l'Eurovision, Telex prépare son deuxième album. Le groupe s'enhardit, composant sept chansons originales en donnant à Michel Moers un vrai rôle de chanteur mais en conservant tout de même une solide dose de loufoquerie comme sur "We Are All Getting Old" qui s'attaque au jeunisme du rock sur un genre de new wave rapide et joyeuse. Dispo en LP dans les bacs du bar.


Comme un bonheur n'arrive jamais seul, notre collaboration avec Le bar@disques va vous permettre, à vous lecteurs assidus (ou occasionnels, du coup ça fonctionne aussi) du blog, de bénéficier d'une remise exceptionnelle de 20% sur votre première commande passée auprès de ce cher Christian. Pour cela, rien de plus simple: utiliser le code promo "BAD18" et mentionner Free&Legal au moment de passer à la caisse (faites le par message privé si c'est sur Facebook, merci d'avance).
  
Le bar@disques
Facebook / Discogs

vendredi 5 janvier 2018

Onceaweek 70 by Benoit de Bonnefamille

crédit: bouderie royale

Pour bien commencer 2018 et vous adresser nos meilleurs vœux musicaux il nous fallait un garçon bien élevé: qui de mieux que Benoit de Bonnefamille pour assurer cette mission? Ex membre chanteur du duo Cinéma Pour Adulte, Benoit aime la pop et l'électro, jouant avec les codes des deux genres pour mieux créer le sien. Repéré pour ces brillants edits et remixes de classiques de la chanson française aux délicieuses effluves de madeleines proustiennes, Benoit nous propose un mix dans cette veine, celle d'un passé sublimé sans nostalgie parce que vivre le présent c'est quand même ce qu'il y a de mieux! 




"Il faudrait que je vous voie sans votre mari naturellement, cute compulsion comme disent les Anglais" 
citation du film Belle de jour de Luis Buñuel

Le mix:


La playlist:
1. Nese Karaböcek - Yali Yali - Todd Terje Edit
2. Ajello - El Charro
3. Apocalypse - Perez - remix Benoit de Bonnefamille
4. Alejandro Paz - Duro 
5. Catz 'n Dogz feat. Monty Luke - They Frontin' (Original Mix)
6. Raudive - End Of The Street (Original Mix)
7. Ruth - Mots - remix Benoit de Bonnefamille

Exceptionnellement et suite à un petit malentendu sur la nature de la série le mix sera en free download sur soundcloud: https://soundcloud.com/freeandlegal/oaw-70-by-benoit-de-bonnefamille.

BENOIT DE BONNEFAMILLE

dimanche 31 décembre 2017

#ONCEAMONTH 1712

crédit: Illuminations Specific pour Noël!

60 minutes, pas une de plus, ni une de moins, pour faire le tour de l'actualité musicale du free download, à part ça le concept reste le même: du son, du son et encore du son, sans œillère ni barrière! Composée de plusieurs chapitres la préparation musicale mensuelle se veut la plus complète possible il y a donc des morceaux hachés menus, le but est de vous faire goûter, s'il vous plaisent et que vous avez envie de les dévorer les liens sont là pour ça!



Label Of The Month
Une fois n'est pas coutume ce numéro sera entièrement consacré à un seul et unique label, Specific Recordings. Depuis 2011, Florian et Jennie, basés à Metz, ont décidé d'unir leurs passions et savoirs-faire au bénéfice du vinyle et des artistes inclassables, notamment venus du Japon! Éclectisme, bizarreries, petits bijoux et véritables hits sont offerts pour chacune des sorties - ou presque - en "Name Your Price" pour mieux vous aidez sans doute à franchir le pas de l'achat et poser dans votre étagère quelques galettes soigneusement réalisées (disques de couleurs, sérigraphies, pochettes pop-up...) par cette belle maison qu'on espère vous inciter à découvrir et à suivre de plus près avec cette petite heure en immersion dans son catalogue... 


Le déclencheur
Comme les plus belles rencontres le hasard est à l'origine de la découverte de ce label ; souvenez-vous, dans le #onceamonth 1710 on vous présentait le sublime "Capre Il Mistero" de G.  Lolli en tant qu'album phare du mois. Une perle découverte d'abord via Q-Sounds Recordings (on en reparlera) puis tirant le fil comme on démêle une bobine de K7, on a appris que c'était en fait une sortie  signée Specific Recordings qui - oh surprise - proposait une bonne douzaine d'albums en téléchargement gratuit et légal. Ni une, ni deux on décide d'en faire une spéciale, voilà pourquoi ce mix s'ouvre avec deux titres de G. Lolli suivis de deux autres extraits des "Lo-Fi Studies" de Dr. Geo, alter-ego, façon libraire musical enfermé dans son studio maison, de ce brillant multi-instrumentiste qu'on vous encourage à découvrir au plus vite et qui figure parmi nos grands chouchous de l'année! Ambiance abstraite tirée d'un polar mafieux dans lequel les couches d'influences se superposent comme des lasagnes... un régal! Dr. Geo reviendra d'ailleurs un peu plus loin dans le set pour un petit interlude japonisant plein d'amour et du meilleur effet dans le chapitre J Music. 



I got the... Folk
On enchaîne avec une petite session blues folk tendance pop décharnée un brin psychée, un genre qu'on apprécie (surtout depuis qu'on a découvert il y a un peu plus de 10 ans le merveilleux "My friend kill my folks" du trop rare Herman Düne) mais qui se retrouve finalement peu souvent à l'honneur dans nos sélections. A écouter le casque sur les oreilles chevauchant une grosse cylindrée aux chromes rutilants, seul sur une route sans fin traversant les déserts de rocaille ("Dennis Hopper" de 14:13)  ou bien derrière une vitre embuée un après-midi automnal pluvieux dans une maison isolée sur le flanc d'une colline transalpine ("Angry Ballerina" extrait du très beau S.W.E.A.T. de Raymonde Howard). Au coin du feu dans le bayou ou dans un pub écossais en jouant aux fléchettes, voilà une petite session parfaite pour laisser aller à une joyeuse mélancolie...


5. Le Seul Élément - Rien N'Est Beau Comme On L'Imagine
6. 14:13 - Dennis Hopper
7. Flore - Name It Like You Want It
8. Jan Morgenson - Austrasian Stomp
9. Culture Reject - Talkin Easy
10. Yellow King - My Heart Is A Bottomless Pit
11. Raymonde Howard - Angry Ballerina

The Cover
La Souterraine n'est pas là (c'est assez rare pour être souligné) mais ce merveilleux titre extrait de la compilation "The Wedding" nous y fait forcément penser... Une reprise popeuse et discoïde pas pompeuse mais un peu bizarroïde, d'un des titre emblématiques de notre Nanar national, pas celui de M6 ou l'autre qui cache son fric sale sous le Tapie, mais celui qui est toujours debout dans le ghetto en dansant la salsa avec un maillot vert siglé Manufrance! Bernard reviens! 


12. Bernard De Lavilliers D'Hier - Blanc Et Noir

J-Music
C'est le cœur d'activité de Specific Recordings: la musique japonaise contemporaine. De la pop, du métal, du hip hop, de l'électro, du math rock... peu importe le genre, Florian et Jennie cherchent la perle rare comme un maître sushi son morceau de thon rouge. L'idée de départ était de mettre sur vinyle les groupes qu'ils aimaient écouter à la maison, une gageure quand on n'a personne sur place pour négocier les droits et qu'on ne parle pas japonais! Aujourd'hui le défi est pleinement rempli avec des sorties de prestige et des ramifications nippones bien implantées. Pas de name-dropping ici parce a) on ne maîtrise pas assez le genre b) on a envie de vous laisser découvrir la richesse et la diversité d'une musique lointaine, méconnues mais pourtant si proche de nos cordes sensibles. Alerte: nous prévenons nos auditeurs les plus frileux qu'ils risquent de tomber sur du métal dur - une première depuis 5 ans de travail compilatoire! - alors attention les oreilles! 


13. Suiyobi No Campanella - Napoleon
14. Charisma.Com - Lifefull
15. Passepied - Seikimatsu Girl
16. Tokyo Karan Koron - Dareka No Entertainer
18. Hatsune Kaidan - Sayonara Sekaihujin-Yo
19. Hatsune Kaidan - Uami Bushi
20. Necronomidol - Hexennacht
21. Necronomidol - Kresthanatoio

Rock It
Branchez les guitares... avec brio! Trois titres qui nous rappelle le temps où des radios nationales faisaient du bruit avec le grunge... ça fait du bien par où ça passe! 

22. Dead For A Minute - Diégèse
23. Pilot To Gunner - Barrio Superstario
24. Hey Lover - Love Wheel

Voyages, Voyages
Des japonaises qui font de la musique des Balkans et reprennent des standards français (L'Hymne A L'Amour de la Piaf) ça existe et c'est forcément chez Specific Recordings (ça aurait pu tomber chez Vlad aussi remarquez). Un projet plein de vie qui donne envie de chanter à tue-tête et de danser jusqu'au Soleil Levant...


25. Charan Po Rantan - Nande Nande
26. Charan Po Rantan - Moebius

Âme musicale
Et les musiques noires? Et bien elles sont là, pleines de soul et en français dans le texte s'il vous plaît! Produit en collaboration avec l'excellente maison du groove made in France, Q-Sounds Recordings, cet album est la perle noire du catalogue, aussi rare que précieuse (pour les amoureux du genre on citera "Bring Back Soul" de Rebecca Dry & Radek Azul Band qui réchauffe bien les âmes aussi mais pas en free dl). Enregistré à Montreuil, Seine-Saint-Denis, qui revêt son costume de Mo' Town pour l'occasion, cet album composé par Ludovic Bors et chanté par Christelle Amoussou et Florence Pitard n'a rien à envier aux prods de Daptone et compagnie! 


27. The Adelians - Hey!
28. The Adelians - Naïve
29. The Adelians - Dis Moi Oui Ou Non
30. The Adelians - Let Us Live


Immense merci à Sara de Cazaprod pour les inserts "Specific"!

Voilà c'est fini pour novembre. En janvier une nouvelle aventure démarre on espère que vous serez de plus en plus nombreux à nous suivre ; il se pourrait même qu'on vous fasse quelques cadeaux si vous cliquez bien!

jeudi 28 décembre 2017

#Onceaweek 69 by Dj Harry Cover

crédit: Harry Cover, un géant vert qui conserve

On a pensé à vous pour le réveillon avec un Dj à la réputation internationale et qui s'est offert le luxe d'offrir à notre feu (éteint pour le coup) Jojo national, le plus bel hommage musical, salué par la critique et en free dl s'il vous plaît: "Covermix sécial Johnny Hallyday"! Ce dj hors du commun c'est Harry Cover docteur ès-reprises au CV impressionnant (vous vous souvenez des compil' de Béatrice Ardisson? il en était!) atteint de covermanie et dénicheur des versions les plus incongrues de vos tubes préférés (il en possède plus de 100000!!) qu'il joue dans des mixes endiablés. A l'occasion il cuisine un petit mashup des familles pour le plus grand plaisir de nos oreilles. Mais les papilles ne sont pas en reste avec, à l'intérieur de ce mix exclusif, l'incroyable recette de la cuisson parfaite des haricots verts...


"Rien ne se perd, rien en se créé, tout se transforme"
Antoine Lavoisier

Le mix d'Harry Cover:

La playlist:

DJ HARRY COVER
Soundcloud / Mixcloud / Site / Facebook / Twitter

vendredi 22 décembre 2017

#Onceaweek 68 by Henri-Bernard Musso

crédit: Dj Santa is in town!

Ho Ho Ho! C'est bientôt Noël et HBM signe son retour sur le blog la hotte chargée de bons sons et de bons mots. Pensez donc 28 titres en 54 minutes! ça va transpirer sous les costumes et défriser les barbes blanches. Cet iconoclaste de papier glaçant, terreur des scribouillards ultra-médiatiques et auquel les écrivaillons en manque de reconnaissance délivrent un véritable culte occulte, viendra de temps à autre nous apporter ses lumières musicales et nous parler d'autres choses si ça l'enchante. Chantre de son bon goût et des mauvaises manières, HBM a la plume acérée: les gouttes d'encre peuvent tomber! Et joyeux Noël Thérèse! 




Le mix:


Ma rencontre avec le Père Noël, enfin Jean-Sainte Ribot, Père Noël mélomane, macroniste et intérimaire au Leclerc de Pontivy. 

 A l'hiver 2016, « Arielle ma belle » et moi-même, HBM, votre joyeux sire, avions loué un logis spartiate de planches rabotées de 150 mètres carré à Courchevel, plus communément appelé un chalet je crois, je n'aime pas le mot de toute façon. Au départ, nous aurions aimé louer le chalet Suisse de mon ami Johnny, mais il y était avec toute sa famille pour les fêtes, délaissant Los Angeles pour Gstaad. 
 Personnellement, n'ayant rien contre la musique de l'homme au collier « Christ guitare » autour du cou, je préférais malgré tout écouter les Beatles en souvenirs de nos vacances mémorables à la Barbade. A notre arrivée à la montagne,« All you need was snow » Par chance, de la neige foisonnait sur toutes les cimes blanches savoyardes et n'avaient rien à envier à Malevicth. 
 Mon nouveau MP3 m'avait été offert par mon opportuniste padawaw Yann Moisque. Yannou Je l'avais placé à l'époque sur le devant de la scène littéraire parisienne, il me suivait partout je me souviens, un peu comme Clément le doux chien décédé de mon ami Michel, en plus agressif. Pour Yann, aujourd'hui en concubinage audiovisuel avec Christine Langot, j'étais comme un héros, son père Noël à lui comme j'aime à dire en plaisantant. Il m'avait appelé la veille pour me féliciter de mon article pointu et écrit au scalpel sur Bashung. J'aurais tellement aimé être musicien au fond, comme ma femme, mais en moins opéra, en plus rock, comme Johnny en fait.

 Dès le premier soir, nous dînâmes avec Alain Chabat. Les stars fréquentent les stars, c'est comme ça. Il était à Courchevel pour prendre des mesures et étalonnages sur son prochain film. Un film sur le Père Noël. Je n'en revenais pas.
- Le père Noël ?
- Beh ouais, le barbu en vert qui distribue des cadeaux aux marmots. Je suis sur un film pour l'hiver 2017, ça s'appelle Santa ! Une comédie de Noël. Je viens repérer. En plus ça tombe bien, on est en train de bouffer des steaks de Rennes, ajouta-il en plaçant un clin d'oeil à la va vite. 
- Pas terrible d'ailleurs ! J'aurais préféré de la tartiflette, moi, cria Arielle dans les aigus comme un cochon d'inde se coincerait la patte dans sa roue. 
- Pourquoi vous éructez comme une forcenée très chère, demande Alain Chabat qui mâchouillait sa rennes trop cuite. 
- Déformation professionnelle, s'exclama-t-elle en souriant. 
Ma femme était toujours aussi belle et excentrique. J'avais de la chance, j'aurais pu tomber bien pire, un peu comme ce malheureux Yann.
- Bon sinon, j'attends un pote nous dit Alain. Il est Père Noël chez Leclerc. A Jean-Jacques, on va lui prendre du canard. J'imagine pas le Père Noël bouffer de la rennes à la veille de Noël. 
Le Jean-Jacques en question prit bien son temps, croyez-moi. Il déboula une heure plus tard, saoul comme un cochon polonais, jovial comme Stéphane Bern, en moins guindé. Il avait du culot l'animal pour arriver déguiser en Père Noël dans un restaurant étoilé au Michelin. Les riches clients en perdirent un instant leur mépris. 
- Salut les nains ! Alors, on attend pas Patrick ? On se la joue perso sans le gros barbu. On graille comme des porcs, je vois ça. On s'emmerde pas dans les hautes sphères de l’intelligentsia. Je vais faire tâche moi. En tout cas, mon Alain, merci de l'invitation. J'ai passé une journée de merde à prendre des schtroumphs sur mes genoux, la moitié chialait, l'autre me tirait sur la barbe et lorgnait sur mes bonbecs.... Et les parents qui veulent des photos à tout prix ! Sourie Mathéo, allez sourie ! Lena, enlève tes doigts de ton nez ! Et blablablabla.... J'en ai chié ma race toute la journée. Je suis rincé des noisettes. Excusez du langage, surtout devant un philosophe tel que vous Jean-Bernard ! 
- Henry Bernard, lui répondis-je, pas vexé. 
- J'étais pas loin quand même se marra-t-il. 
- Ah je vous jure, on a pas des vies faciles, surtout vous. 
- L'homme est sarcastique, la barbe ne gâche rien. 
- Ouais, ouais si tu veux ! On s'en fout ! Bref, tu vas bien ma grosse coucouille, dit-il en s'adressant à Alain. Au moins t'as pas ramené ton pote Debbouze, il est sympa mais alors qu'est-ce qu'il parle celui-la. 
- Un peu comme vous, dit Arielle. 
- Ouais, ouais, si tu veux aussi ! Bon Alain, ça biche ou t'as des vers ? 
- Impeccable, j'ai une pêche en ce moment. 
J'avoue que je ne savais pas quoi penser de Jean-Sainte. Il paraissait sympathique mais un peu énervé. L’alcool sûrement. Le repas se passa très bien. Jean-Sainte était drôle à se pisser dessus. Arielle était choquée à chaque phrase. En plus il gueulait comme un diable. On avait repris deux bouteilles de Mouton Rothschild, excusez-nos du peu. Et le Père Noël ne s'était pas fait prier pour boire sa propre bouteille. Il avait trinqué à tout : - Aux nains ! A la mère Noël ! A Jacquie et Michel ! A Johnny dont il était fan ! A Leclerc qui l'exploitait ! A Manu ! A Macron ! A mon cul !!!! 

Une heure du mat. Jean-Sainte est pinté au trente sixième degré. Il est incapable de monter dans son traîneau Renault option Turbo. Alain, Arielle, et moi-même nous sommes tous dans la voiture. Alain conduit. Arielle souffle. Moi, j'ai la tête de Jean-Sainte sur les genoux, croisant mes doigts manucurés pour qu'il ne vomisse pas sur ma chemise blanche en lin et mon pantalon Armani. Jean-Sainte se relève d'un coup. - Mettezzzzzz du Son merde !!! Allezzzz ! Alain, appuie sur le bouton ! J'ai du bois de rennes, du lourd et du chêne dans ma playlist ! Metteeeeezzzz le son merde ! J'ai fait ma compile de Noël pour faire chier les clients. Tino Rossi et «  ses petits souliers » peuvent aller se rhabiller, ras le bol de ses musiques neuneu, ça va maintenant ! Envoie la sauce ma poule ! Alain Chabat goguenard appuya sur play et là... Comme un miracle, je ne connaissais rien, mais j'aimais tout. J'avançais la tête pour voir les noms des groupes défilés sur le poste : Lookoom, Paul Barman, Sufjan stevens, Run the Jewels ( ça réveillait ! ), et même Mac Cartney. 
Jean-Sainte avait du gôut. DJ père Noël même. Les titres s’enchaînaient parfaitement. J'aimais tout. TOUT. Jean-Sainte vomit sur mon pantalon. Pas grave. J'étais trop absorbé par sa playlist. Sublime. Arrivés chez lui, nous couchâmes le Père Noël à côté d'un verre d'eau, la tête sur le côté, au cas où. 

Dans la rue centrale de Courchevel, nous étions seuls au monde. Noël pointerait bientôt son nez commercial mais bienfaisant. Les réunions de famille se préparaient. On sentait déjà l'odeur des chapons et des dindes, des marrons et des Saint Jacques. Alain me dit qu'avant d'être Père Noël, Jean-Sainte avait été DJ aux Chandelles, à la grande époque. Il possédait une collection incroyable de vinyles et de cds, un vrai mélomane. 

Je suis HBM, et je ne suis pas fier de moi pour une fois. J'ai volé. J'ai volé le Père Noël, j'ai volé Jean-Sainte, j'ai volé son mix de Noël. Je l'ai volé pour vous, pour que vous voliez dans les méandres de ce mix de Noël. Ce mix a la sauce Jingle bells est pour vous et posté ici sur le blog Free & Legal. Mon plaisir, je l'espère, deviendra le vôtre. Ne me remerciez, enfin si, juste un peu alors. Remerciez le Père Noël mélomane Jean-Sainte, un sacré phénomène pour un sacré mix ! 

Littéralement, philosophiquement et musicalement. 

HBM, philosophe , reporter, et blogueur militant.

La playlist: 
04. The Drifters - White Christmas (Jonny Drop Remix)*
05. Dj Brace & Kabanjak - White Christmas Remix*
23. Stoop Kids - The Christmas Swing*
24. kidkanevil - Luther's Christmas Donut (i don't want it this way)*

*plus dispo ou disparu dans les profondeurs du web...

HENRI-BERNARD MUSSO